Baisse historique des taux: Que faire avec vos placements ?

2020 par Jean-Philippe Bernard FCSI, CIM

Un homme et une femme qui discutent.

Depuis le début de la crise, l’injection massive de liquidités par les banques centrales dans l’économie ainsi que l’assouplissement monétaire aura généré une glissade importante des taux d’intérêts. On observe aujourd’hui des taux qui atteignent des niveaux jamais observés ce qui n’est pas de bon augure pour les épargnants et investisseurs. Conséquemment, pour un OBNL ou une entreprise qui cherche à optimiser le rendement sur ses placements, les taux anémiques offerts pourraient maintenant l’en dissuader.

Source : Banque du canada

Pourquoi continuer d'investir malgré la faiblesse des taux ?

Ne rien faire dans l’attente d’une remontée des taux pourrait toutefois s’avérer une erreur pour principalement deux raisons. Premièrement, les taux pourraient continuer de descendre ce qui impliquera qu’attendre (une remontée des taux) sera une stratégie coûteuse en termes de coût d’opportunité. Deuxièmement, on doit toujours s’assurer que le taux réel sur ses placements dégage une marge suffisante pour maintenir le pouvoir d’achat. À cet égard, malgré la baisse récente des taux nominaux, les taux réels sont plus élevés qu’avant la crise puisque l’inflation a également beaucoup baissé (en fait, nous sommes actuellement dans une légère déflation) :

Puisque le taux d’inflation est devenu négatif cela permet au taux réel, selon les conditions actuelles, de devenir positif. D’ailleurs, en février 2020 lorsque les taux d’intérêts étaient beaucoup plus élevés, le taux réel était de 0% puisque l’inflation était également élevée (voir tableau). Dans un tel contexte, attendre que les taux remontent (càd ne rien faire) pourrait résulter en une diminution du maintien du pouvoir d’achat des actifs de l’organisme. Rappelez-vous du proverbe : un tien vaut mieux que deux tu l’auras. En effet, ne sachant pas ce que l’avenir nous réserve, il sera toujours préférable d’opter pour une stratégie adaptée à notre réalité, et qui rapporte, que « spéculer » sur un meilleur sort hypothétique.

Votre politique de placement est-elle à jour ?

Étant donné l’adversité de la situation économique actuelle, il sera opportun de revalider les bases et paramètres de la politique de placement de votre organisation. Pour fins de gouvernance, vous devriez vous poser les questions suivantes :

  • La situation budgétaire de l’organisme a-t-elle été affectée par la crise et quels impacts cela pourra avoir sur les stratégies de placement utilisées ?
  • La faiblesse des taux (nominaux) est-elle une occasion de se requestionner sur les types de placements autorisés ?
  • Pour obtenir un meilleur rendement et en échange d’un niveau de risque légèrement plus élevé, peut-on envisager d’autres types de placements ?
  • Notre politique de placement demeure-t-elle à jour compte tenu de notre situation financière et du contexte de rendement des instruments sans risque ?

Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de la Financière Banque Nationale. Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables; toutefois nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les titres ou les secteurs mentionnés dans cette chronique ne s’adressent pas à tous les types d’investisseurs et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Veuillez consulter votre conseiller en placement afin de vérifier si ce titre ou secteur vous convient et pour avoir des informations complètes, incluant les principaux facteurs de risques. La Financière Banque Nationale est une filiale en propriété exclusive indirecte de la Banque Nationale du Canada. La Banque Nationale du Canada est une société ouverte inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (NA :TSX). Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de la Financière Banque Nationale. Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables; toutefois nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les titres ou les secteurs mentionnés dans cette chronique ne s’adressent pas à tous les types d’investisseurs et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Veuillez consulter votre conseiller en placement afin de vérifier si ce titre ou secteur vous convient et pour avoir des informations complètes, incluant les principaux facteurs de risques

Optimisez les ressources de votre OBNL

Recevez notre infolettre

Contactez-nous

Obtenez les coordonnées des membres de notre équipe et voyez où se trouvent nos bureaux.