Comment profiter de la volatilité?

27 septembre 2022, par Nicolas Gauthier

Description d’une image dans la page Nouvelles

Qu'est ce que la volatilité?

Sur les marchés des valeurs mobilières, la volatilité est représentée par de fortes fluctuations à la hausse et à la baisse. Si l’on revient à la base, les marchés volatils sont généralement le résultat d’un déséquilibre plus important que la normale entre les acheteurs ou les vendeurs. Celui-ci est généralement causé par un évènement économique négatif, l’apparition de nouvelles informations sur les entreprises, le dépôt d’une recommandation par un analyste renommé, un appel public à l’épargne ou des évènements inattendus tels que l’éclosion d’un virus ou une guerre par exemple.

C’est d’ailleurs ce que nous vivons depuis le début de l’année. Dans notre cas, cela s’explique entre autres par un évènement économique négatif, soit l’inflation qui pousse les taux d’intérêt à la hausse. En effet, du côté des obligations, l’importante hausse des taux d’intérêt que nous avons vécu cette année a pour effet de diminuer les prix des obligations qui composent les indices et les fonds de revenu fixe et du côté des actions, nuire aux perspectives de résultats futures.

De ce fait, pour plusieurs, ces périodes peuvent être très anxiogènes. Cette peur est normale, bien répandue et est liée, entre autres, au biais cognitif que l’on appelle l’aversion aux pertes. En effet, l’aversion aux pertes est un phénomène provenant de l’économie comportementale qui explique qu’un individu accorde plus d’importance à une perte qu’à un gain du même montant ou d’une même valeur. Selon Daniel Kahneman, lauréat d’un prix Nobel d’économie, nous ressentons les pertes deux fois plus intensément que les gains.

Cependant, il est toujours important de se rappeler que les périodes de baisse sont normales. En effet, les replis à court terme sont courants dans la vie des investisseurs et le seront toujours. En revanche, le risque est considérablement moindre lorsqu’on accepte d’investir à long terme.  Comme le présente le graphique ci-dessous, un investisseur a très régulièrement des raisons de vendre. Or, vendre en période d'incertitude accrue est généralement le meilleur moyen de vous assurer de lourdes pertes, car cela rime souvent avec vendre à bas prix et rater le rebond.  

Source: BNI Investissement

De ce fait, bien que la volatilité soit un risque, il existe plusieurs façons d’en profiter.

Volatilité rime avec opportunité d'investissement

Dans un premier temps, volatilité rime avec opportunité au niveau des actions. En effet, l’histoire nous montre qu’une fois que le marché enregistre une diminution de 20%, les prix tendent à rebondir fortement l’année suivante. Ainsi, pour les investisseurs ayant des liquidités à investir, ce genre de période est très intéressante. Tout comme pour les investisseurs investissant périodiquement, et qui eux aussi, profitent de cette baisse.  

Volatilité rime avec opportunité fiscale

Dans un second temps, volatilité rime avec opportunité fiscale.  La vente à perte à des fins fiscales est une stratégie que les investisseurs peuvent employer pour des placements non enregistrés (actions, obligations, fonds communs de placement ou fonds négociés en bourse) qui se négocient en dessous de leur valeur d’achat. Le principe est de vendre ces placements et ensuite d’appliquer la perte en capital réalisée aux gains en capital générés durant la même année d’imposition. Il est également possible de reporter rétrospectivement les pertes en capital aux trois années d’imposition précédentes, ou de les reporter en aval indéfiniment.

Enfin, bien que la volatilité représente un risque pour les investisseurs par le risque de vente au mauvais moment, il est très important de se rappeler que c’est en restant investi ou en continuant de placer de nouvelles sommes que nous pourrons éventuellement profiter d’une reprise et éviter de cristalliser des pertes dans un moment difficile. Il est couteux de vivre les pires journées de baisses dans les marchés, mais il l’est tout autant de manquer les meilleures, comme le démontre le graphique ci-dessous.

Source: Mackenzie

En somme, si jamais vous désirez en savoir plus sur ces façons de tirer avantage de la volatilité ou êtes vous-même anxieux par rapport à cette dite volatilité, n’hésitez pas à m’écrire ou m’appeler pour en discuter. 

Nicolas

Financière Banque Nationale – Gestion de patrimoine (FBNGP) est une division de la Financière Banque Nationale inc. (FBN) et une marque de commerce appartenant à la Banque Nationale du Canada (BNC) utilisée sous licence par la FBN. FBN est membre de l’organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE) et est une filiale en propriété exclusive de la BNC, qui est une société ouverte inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (NA : TSX).

Nous avons rédigé le présent commentaire afin de vous donner notre avis sur différentes solutions et considérations en matière d’investissement susceptibles d’être pertinentes pour votre portefeuille de placements. Ce commentaire reflète uniquement nos opinions et peut ne pas refléter celles de Banque Nationale Groupe financier. En exprimant ces opinions, nous nous efforçons d'appliquer au mieux notre jugement et notre expérience professionnelle du point de vue d’une personne appelée à suivre un vaste éventail de placements. Par conséquent, le présent rapport représente notre opinion éclairée et non une analyse de recherche produite par le Service de recherche de la Financière Banque Nationale.

* Veuillez consulter votre conseiller en placement avant de prendre une décision d’investissement, et ce, afin d’évaluer votre profil d’investisseur (capacité et volonté à prendre des risques). ** Rendement non garant du futur.

Contactez-nous

Obtenez les coordonnées des membres de notre équipe et voyez où se trouvent nos bureaux.

 

Picto téléphone

418-649-4738